Grade 2: Tous différents

Introduction

Résumé

Reconnaître et accepter les différences des personnes qui l’entourent est une étape importante dans la vie de l’enfant, qui doit apprendre à accepter et à célébrer ces différences sans oublier sa propre identité.

Chaque personne est différente, et c’est en lisant et en discutant le livre Meringuette la petite cane que l’élève sera sensibilisé à la tolérance et à l’acceptation des personnes ayant des handicaps. L’idée directrice de cette leçon est de créer un climat d’inclusion dans la classe. La leçon doit se faire sur plusieurs périodes de travail. Puisque l’histoire est assez longue pour ce niveau, la lecture est divisée en trois parties. Après chacune des lectures, l’élève complétera des activités dans les différents centres d’apprentissage. Ces centres, qui sont créés de sorte que chacun des types d’intelligence y soit représenté, comprennent la création artistique, la construction, la dramatisation, le dessin, l’écriture guidée et la lecture partagée. Dans les centres d’apprentissage, l’élève a l’occasion d’explorer les idées et les concepts et de développer, individuellement et en groupe, de nouvelles connaissances et habiletés. L’élève apprend alors à réfléchir, à questionner et à résoudre des problèmes. L’élève apprend aussi à mieux gérer son temps, à exprimer ses choix et à devenir plus responsable de ses apprentissages.

Messages de sensibilisation à l’accessibilité : les grandes idées

Cette leçon est axée sur les messages suivants :

  • Les élèves ont besoin de contribuer à créer une culture scolaire qui favorise un sentiment d’appartenance chez chaque élève.
  • L’empathie envers autrui et le respect de la dignité de chaque personne sont des caractéristiques essentielles d’une classe, d’une école et d’une société inclusives.
  • Les plus grands obstacles à l’accessibilité sont les attitudes et le manque de sensibilisation.

Considerations

Considérations concernant la planification du programme

Étant donné la nature inclusive de l’accessibilité et conformément aux pratiques exemplaires en matière de pédagogie, les leçons et l’enseignement doivent prévoir un continuum de mesures de soutien destinées à l’ensemble des élèves, y compris celles et ceux qui bénéficient de mesures d’accessibilité ou qui ont des besoins particuliers. La matrice de tous les programmes-cadres révisés énumère les éléments à prendre en considération pour planifier les leçons et l’enseignement, y compris la conception universelle de l’enseignement, la différenciation pédagogique, l’équité et l’inclusion, la perspective des Premières nations, des Métis et des Inuits ainsi que les moyens de répondre aux besoins particuliers des élèves en difficulté ou bénéficiant des programmes d’actualisation linguistique en français ou d’appui aux nouveaux arrivants. Pour en savoir plus sur ces éléments et sur des sujets connexes, consultez la section Pour en savoir plus sur ces éléments et sur des sujets connexes, consultez la section Accessibilité+ sur ce côté de ce site ou Accessibilité+ sur le côté français de ce site.

Liens avec la communauté

Les relations avec les parents, les membres de la communauté scolaire au sens large, les organismes et institutions, les services sociaux, les organismes communautaires ainsi que les sociétés et les entreprises locales offrent de belles occasions d’appuyer la sensibilisation à l’accessibilité chez les élèves. Les partenaires communautaires peuvent avoir une contribution importante à l’apprentissage des élèves lorsque des bénévoles, des mentors, des conférenciers invités ou d’autres personnes participent aux activités de l’école axées sur l’accessibilité ou sont des modèles de sensibilisation à l’accessibilité dans la communauté. Le bon exemple et le mentorat peuvent enrichir non seulement l’expérience d’apprentissage des élèves mais aussi la vie de la communauté. Les écoles devraient veiller à ce que des projets soient réalisés en partenariat dans le contexte d’objectifs d’apprentissage bien définis.

Lorsqu’une leçon doit porter sur le handicap d’une ou un élève, il importe d’en discuter avec l’élève en question et ses parents pour planifier la leçon avec respect et adopter une perspective axée sur les points forts de l’élève.

La leçon se termine en encourageant l’élève à amener à la maison le livre créé par la classe : Nous sommes spéciaux parce que nous sommes tous différents! Le livre circulera tour à tour chez chaque élève afin que les enfants puissent partager leur travail avec leurs parents.

Curriculum

Programme-cadre/Année

The Ontario Curriculum, French as a Second Language, 2001: French Immersion, Grades 1-8

Attentes et contenus d’apprentissage

(tels qu’énoncés dans le programme-cadre)

The student will:

GRADE 2 – ORAL COMMUNICATION, READING AND WRITING

*listen and respond to simple spoken texts and media works;

  • talk about a variety of familiar topics, using simple vocabulary and expressions;
  • read simple written materials and demonstrate understanding through oral and very brief written responses;
  • produce short pieces of writing, using simple forms;
  • identify and use appropriate language conventions during oral communication activities, in their responses to reading materials, and in their written work.

The Ontario Curriculum, Grades 1-8 Mathematics – Revised 2005

The student will:

GRADE 2 – MEASUREMENT

  • compare, describe, and order objects, using attributes measured in non-standard units and standard units;

GRADE 2 – GEOMETRY AND SPATIAL SENSE

  • identify two-dimensional shapes and three-dimensional figures and sort and classify them by their geometric properties.

Instruction & Context

Composantes et contexte de l’enseignement

Résultats d’apprentissage

L’enseignante ou l’enseignant et les élèves déterminent ensemble des objectifs d’apprentissage liés aux attentes du curriculum et exprimés dans un langage adapté aux élèves. Les objectifs définis en commun sont affichés dans la classe à des fins de référence. Pour en savoir plus à ce sujet, consultez la section Accessibilité+ sur ce côté de ce site ou Accessibilité+ sur le côté français de ce site.

Critères de réussite

L’enseignante ou l’enseignant et les élèves déterminent ensemble les critères de réussite de chaque leçon en se fondant sur les attentes du curriculum et sur la capacité des élèves de montrer qu’ils connaissent le contenu de la leçon, qu’ils exercent leur pensée critique, qu’ils établissent des liens et, selon la nature de l’activité, qu’ils ont une expérience ou des connaissances personnelles à ce sujet. Les critères de réussite définis en commun sont affichés dans la classe à des fins de référence. Pour en savoir plus sur ces éléments et sur des sujets connexes, consultez la section Accessibilité+ sur ce côté de ce site ou Accessibilité+ sur le côté français de ce site.

Différenciation pédagogique

Pour en savoir plus sur la différenciation pédagogique et l’évaluation différenciée, consultez L’apprentissage pour tous – Guide d’évaluation et d’enseignement efficaces pour tous les élèves de la maternelle à la 12e année.

Readiness

Préparation

L’élève doit:

  • avoir déjà mis en pratique en classe différentes stratégies de lecture (faire des prédictions, faire des liens, inférer);
  • être capable d’utiliser, de façon autonome, des ciseaux et de la colle;
  • connaître le nom de figures simples – carré, cercle, triangle, rectangle, étoile et cœur – et pouvoir reconnaître ces formes;
  • avoir déjà mis en pratique en classe les règles de la communication en suivant des conversations et en y participant.

Terminologie

L’enseignante ou l’enseignant examine la terminologie employée dans chaque leçon avec les élèves et s’assure que chaque élève la comprend bien afin de pouvoir remplir les objectifs d’apprentissage. Les termes employés dans la leçon et les discussions sont affichés dans la classe à des fins de référence :

  • les prédictions
  • les éléments d’un livre : la couverture, le titre, les images, les personnages
  • un handicap
  • pareils, différents
  • grand, petit, long, court
  • la ressemblance, la différence
  • le braille
  • les défis
  • les besoins
  • une personne aveugle
  • les intérêts
  • la taille
  • la capacité
  • les émotions
  • ressentir / se sentir

Matériel et équipement

Pour donner la leçon comme il est indiqué ci-après, vous aurez besoin des éléments suivants :

  • Meringuette la petite cane, Laura Backman, Les Éditions Homard ISBN : 978-2-922435-20-7
Meringuette la petite cane

« Madame Larivière et ses élèves ont attendu depuis un mois de voir éclore une couvée de quatre canetons, qu’ils accueillent maintenant avec joie. Mais les élèves remarquent vite que la douce Meringuette est différente des autres nouveau-nés. Bien qu’elle ait l’apparence d’un canard et qu’elle pépie à qui mieux mieux, elle n’arrive pas à se tenir debout ni à marcher. Comment Meringuette pourra-t-elle être heureuse, si elle ne peut faire tout ce que les canards aiment faire? Découvrez comment les élèves ont aidé Meringuette à se relever grâce à leur ingéniosité et leur attention très spéciale, et comment cette petite cane inoubliable leur a fait découvrir une belle leçon d’amour et d’acceptation. Histoire basée sur des faits réels. »

  • Le livre noir des couleurs, Menena Cottin, Rue du Monde (2007), ISBN : 978-2355040023
livre-noir-des-couleurs

« Sur chaque page de gauche, Thomas (un personnage aveugle) parle de comment il perçoit les couleurs et des sensations qu’elles évoquent en lui. Les illustrations sérigraphiées sur la page de droite apparaissent en relief noir sur un papier soyeux au toucher. Le texte est imprimé en alphabet classique et repris en braille. Donne en fin d’ouvrage l’alphabet inventé par Louis Braille. »

Pour des autres livres sur les handicaps et l’accessibilité, consultez la section Accessibility+ sur ce côté de ce site ou Accessibilité+ sur le côté français de ce site.

  • copies des gabarits (annexes 1 à 4)
  • ciseaux
  • colle
  • sacs en papier
  • papier
  • crayons
  • blocs, Lego ou pâte à modeler (selon le matériel disponible)
  • tableau et craie ou papier grand format et marqueurs
  • bâtonnets de bois

Réflexion

Groupe-classe et petits groupes

Avant la lecture

  • Comparez des objets familiers dans la salle de classe (des blocs, des Lego, des jouets). Discutez avec le groupe : « Comment sont-ils pareils? Comment sont-ils différents? » Encouragez l’élève à utiliser des adjectifs et des expressions de comparaison et à employer les termes gros, petit, long, court, plein, vide, lourd ou léger pour partager ses observations.
  • Comparez les ressemblances et les différences de deux élèves dans la classe. Discutez avec le groupe : « Comment sont-ils pareils? Comment sont-ils différents? »
  • Au tableau ou sur du grand papier, faites un remue-méninge guidé avec le groupe à propos de « Comment sommes-nous différents? »
Comment sommes-nous différents?

Lesson

  • Montrez au groupe la couverture du livre. En regardant les images et le titre du livre, demandez à l’élève de faire des prédictions. Qui sont les personnages principaux? Où sont-ils? Que font-ils? Est-ce qu’ils sont heureux ou tristes? Qu’est qui permet à l’élève de le savoir?

Action

Durant la lecture

Puisque l’histoire est assez longue pour ce niveau, la lecture est divisée en trois parties. Avant chacune des lectures, l’élève résume l’histoire lue en classe jusqu’à présent et fait des prédictions. Après chacune des lectures, l’élève fait les activités des différents centres d’apprentissage.

Première lecture – Jusqu’à la page 9, « Votre petite cane… »

Posez à l’élève la question : « Comment Meringuette est- elle différente des autres canetons? » Encouragez une discussion guidée. Meringuette a des difficultés de mobilité. Discutez des autres difficultés ou handicaps que les gens peuvent avoir. « Connais-tu quelqu’un qui a un handicap?

Deuxième lecture – Jusqu’à la page 14, « Madame Larivière emmenait… »

Collez sur des bâtonnets de bois le dessin d’une bouche ou d’une oreille (voir l’annexe 1). Divisez les élèves en groupes de deux et remettez à chaque élève un bâtonnet avec la bouche ou avec l’oreille. Expliquez que l’élève qui tient l’oreille écoute et que l’élève qui tient la bouche parle. Posez les questions suivantes : « Comment Meringuette se sentait-elle quand les autres canards ne voulaient pas jouer avec elle? Est-ce que cela t’est déjà arrivé? Raconte à ta ou ton camarade comment tu te sentais à ce moment-là. »

Troisième lecture – Jusqu’à la fin de l’histoire.

Durant la lecture, encouragez l’élève à regarder les images et les visages des personnages pour découvrir leurs émotions. Posez les questions suivantes : « Comment Meringuette se sent-elle à la fin de l’histoire? Pourquoi? »

Après la lecture

L’élève se rend aux centres d’apprentissage. Dans les centres, l’élève a l’occasion d’explorer des idées et des concepts et de développer, individuellement ou en groupe, de nouvelles connaissances et habiletés.

Centre 1 – Centre de création artistique

L’élève crée une marionnette de canard en sac de papier (voir l’annexe 4). Discutez des formes qu’on voit sur le gabarit (triangles, cercles, rectangles, étoiles et cœurs). Variation : les cœurs (les ailes des canards) pourraient être remplacés par les mains tracées de l’élève.

Centre 2 – Centre de dramatisation

Pour cette tâche, l’élève utilise la marionnette créée au centre précédent. L’élève raconte l’histoire en imitant la voix d’un canard, tout en utilisant les marionnettes. Si les canards pouvaient parler, que diraient-ils? L’élève recrée la scène où les canards invitent Meringuette à jouer avec eux à la fin de l’histoire.

Centre 3 – Centres de construction

L’élève construit des formes ou des structures avec des blocs, des Lego ou de la pâte à modeler (selon les matériaux disponibles). L’élève planifie sa création, la réalise et fait, avec vous, une rétroaction sur son œuvre. Comment sa création est-elle différente de celles de ses amis? Comment est-elle semblable? Encouragez l’élève à utiliser des adjectifs et des expressions de comparaison et à employer les termes gros, petit, long, court, plein, vide, lourd ou léger pour partager ses observations.

Centre 4 – Centre de dessin

L’élève imagine qu’elle ou il voit un enfant dans la cour de l’école qui est triste parce qu’il n’a personne avec qui jouer. Comment est-ce que l’élève peut inviter l’enfant à jouer? Demandez-lui de dessiner la scène et d’expliquer l’image oralement à une ou un camarade.

Centre 5 – Centre d’écriture guidée

Chaque élève complète la phrase « Je suis différente (ou différent), parce que… ». Discutez des éléments suivants : « Comment es-tu différente (ou différent) et unique? ». (…parce que je parle italien, …parce que j’adore les cornichons, …parce que j’ai des lunettes). Écrivez la phrase pour l’élève, puis l’élève l’illustrera

Suggestion d’adaptation : L’élève peut écrire son nom en haut de son dessin (ou, si c’est tôt dans l’année scolaire ou que l’élève a de la difficulté à écrire son nom, vous pouvez tracer les lettres de son nom en pointillés, et l’élève relie ensuite les points pour former les différentes lettres de son nom).

Les pages illustrées par chaque élève deviendront les pages d’un livre de classe : Nous sommes spéciaux parce que nous sommes tous différents! Le livre circulera tour à tour chez chaque élève afin que les enfants puissent partager leur travail avec leurs parents.

Centre 6 – Centre de lecture partagée

Au centre de lecture partagée, vous lisez Le livre noir des couleurs. Après la lecture, l’élève crée son nom en braille (voir les annexes 2 et 3).

Assessment

Évaluation

Évaluation au service de l’apprentissage

OBSERVATION : Est-ce que l’élève connaît ce que veut dire différent? Ce que veut dire faire une prédiction?
Évaluation en tant qu’apprentissage

OBSERVATION : Est-ce que l’élève est engagé durant l’apprentissage? Est-ce que l’élève peut utiliser les adjectifs appropriés pour décrire les différences? Est-ce que l’élève est capable de faire des prédictions en regardant la page couverture, le titre et les images?

Assessment

Objectivation

Est-ce que l’élève comprend l’importance d’inclure tout le monde? Est-ce que l’élève est capable d’exprimer oralement, ou grâce à ses activités aux différents centres d’apprentissage, pourquoi cela est important?

Est-ce que l’élève est capable de démontrer oralement, ou grâce à ses activités dans les différents centres d’apprentissage, comment elle ou il est différent ou unique?

Notes d’observation

Prendre des notes d’observation est une bonne façon de recueillir des données d’évaluation sur le travail ou l’interaction de l’élève en classe. Consultez l’exemple du ministère de l’Éducation ci-dessous :

Nom Marcus A.
Date Observations
4 octobre
  • Il s’est levé durant une activité de groupe, a parcouru la salle, a regardé sur les étagères et est revenu au groupe.
7 octobre
  • Durant la lecture, il a regardé ailleurs, puis il est redevenu attentif.
  • Il a attendu que ce soit son tour de parler durant une discussion de classe.

Source : Programme d’apprentissage à temps plein de la maternelle et du jardin d’enfants, 2010-2011, Version provisoire, p. 41.

Consolidation

En utilisant des questions d’approfondissement, essayez de faire ressortir les messages de sensibilisation à l’accessibilité définis pour cette unité.

Discutez avec les élèves des façons dont nous sommes tous différents, en consultant le remue-méninge préparé au début de la leçon. Ajouter d’autres idées présentées par la classe.

Lisez avec les élèves le livre de classe préparé au centre 5, Nous sommes spéciaux parce que nous sommes tous différents! Discutez de l’importance d’inclure tout le monde, peu importe leurs différences.

Reflection

Réflexion de l’enseignante ou de l’enseignant

Est-ce que j’ai promu l’idée que c’est bien d’être différent ou unique?

Afin de rejoindre autant d’élèves que possible, est-ce que j’ai utilisé des stratégies pédagogiques qui sont adaptées aux élèves et qui incorporent, conformément à des pratiques exemplaires, du matériel et des méthodes accessibles?

Les ressources que j’ai choisies conviennent-elles au niveau de mes élèves et sont-elles diversifiées, de façon à répondre aux besoins de chacun d’eux?

Si les ressources que j’ai choisies ont présenté des aspects de certains handicaps, est-ce que la perspective adoptée était axée sur les points forts des personnes ayant ces handicaps?

Est-ce que j’ai eu recours à la différenciation pédagogique et à l’évaluation différenciée pour adapter mon enseignement aux divers styles d’apprentissage de mes élèves?
L’intérêt de tous mes élèves s’est-il maintenu à toutes les étapes de la leçon? Comment puis-je savoir que c’est bien le cas?
Mes processus d’évaluation ont-ils été justes et équitables? Est-ce que j’ai eu recours à des pratiques exemplaires et répondu aux besoins individuels de mes élèves?

Est-ce que j’ai accordé des adaptations justes et équitables à mes élèves ayant des besoins d’apprentissage particuliers?

Comment est-ce que je m’assure que la notion d’accessibilité est non seulement discutée en classe, mais aussi intégrée à tous les sujets de conversation qui y sont abordés?
Comment pourrais-je améliorer cette leçon dans l’avenir?

Comment puis-je améliorer mes propres pratiques pédagogiques pour mieux tenir compte des questions concernant la sensibilisation à l’accessibilité?

Comment est-ce que j’aide à promouvoir la sensibilisation à l’accessibilité dans mon école et mon conseil scolaire, et que j’en partage les résultats avec les parents et mes collègues?

Appendices

Annexe 1

Ear and mouth

Annexe 2

Braille alphabet

Annexe 3

Braille grid

Annexe 4

shapes